dimanche 1 mars 2015

Vastes liens - (Chronique 3)

Parmi les premiers articles de ce blog je vous ai raconté l'histoire d'un lien étroit qu'un petit garçon avait réussi à tisser avec le Chaman (lien ICI et LA )...
La vie nous prouve jour après jour que le lien était en réalité bien plus important que nous l'avions imaginé il y a quelques semaines...
Il semble que ce lien spirituel établi avec le petit bonhomme se soit élargi à sa famille...
Les expériences plus que troublantes se sont multipliées depuis et il parait aujourd'hui difficile de remettre en question ces phénomènes...

Le temps nous a montré que lorsque je rentre en communication avec la maman de ce petit garçon devenue mon amie, une connexion s'établit alors entre le chaman et sa famille...

• Une première fois, alors que nous échangions par messagerie interposée, mon mari s'approcha de moi  perplexe et me demanda avec qui je communiquais car il ressentait soudainement "des démangeaisons qui ne lui appartenaient pas"...
Scotchée, mon interlocutrice enceinte à l'époque me confia revenir d'une séance de préparation à la naissance en piscine et ressentir des démangeaisons sur sa peau.
Et ce n'était là que le début...

• Un matin après avoir textoté avec ma copine avant l'un de ses rendez-vous, j'ai vu mon mari se tripoter le bras et se plaindre de recevoir des picotements dans le bras puis quelques minutes plus tard il me confia son impression d'avoir été piqué au poignet et de sentir qu'un mauvais nerf avait été touché... Il ne cessait de se masser le poignet pour tenter de soulager cet étrange ressenti...
Ce n'est que deux heures plus tard que nous apprîmes que mon amie revenait d'une séance d'acuponcture et qu'effectivement les aiguilles du poignet avaient été plus douloureuses que d'habitude ! Vous auriez vu la tête de mon Chaman en apprenant cela !!!

• Une semaine après, il accompagna l'accouchement à distance avec une efficacité et des perceptions troublantes... Troublantes au point qu'il eut la vision détaillée de l'acte spécifique pratiqué par la sage femme suite à une légère complication lors de la naissance... Mon chaman manqua d'ailleurs de chuter de l'échafaudage sur lequel il été perché lorsque l'on reçut l'appel nous confirmant la naissance et surtout ses conditions. 
Et cela ne s'arrête pas là!

• Hier encore, alors que je communiquais avec mon amie et que je prenais des nouvelles du bébé, mon Chaman s'approcha et lui demanda qui dans son entourage souffrait d'une otite?
A sa plus grande surprise... personne n'avait ce souci. 
Perplexe mon chaman était pourtant sûr de lui, il se plaignait de ressentir une douleur au niveau de l'oreille et savait pertinemment que cette douleur n'était pas la sienne mais était bien réelle pour quelqu'un.
Il se concentra quelque peu et affina ses perceptions... L'otite n'était peut-être pas encore là mais il y avait un souci au niveau de l'oreille droite... Très certainement le nerf Gastro-oesophagien de bloqué qui devait occasionner une forte gène... 
Pas manqué ! Le nouveau né en présente tous les symptômes avec un bébé plus grincheux qu'à la moyenne, qui tourne la tête toujours du même côté, qui cherche l'hyper-extension pour tenter de se libérer... Et qui vient donc de signer pour une consultation ostéopathique dans les plus brefs délais.

• Même bébé qui pas plus tard que ce matin était en pleurs après une nuit difficile...
En contact avec mon amie me racontant ses difficultés et les larmes incessantes de son fils, mon Chaman tenta de le soulager à distance...
Moi au clavier par messagerie avec sa maman, et le bébé dans les bras de son papa qui faisait les cent pas pour tenter de l'apaiser.
A la minute où mon mari s'occupa de lui, mon amie m'écrivait que le bébé venait de se calmer ...
Pendant quelques minutes, il le soigna à distance et à l'instant ou il stoppa, je lu que les pleurs venaient de reprendre...
"De retour avec moi" mon chaman m'expliqua que l'enfant souffrait plus du ventre que de l'oreille, même si le problème de l'oreille restait sous-jacent. Il m'expliqua agacé avoir perçu 2 points à masser et grognait de ne pouvoir intervenir d'avantage à cause de la distance. 
Je pris alors en photo ces points sur son propre corps et les envoya à la maman qui m'écrit une dizaine de minutes plus tard avoir obtenu un soulagement immédiat au massage de l'un des deux points , et ce  au moment précis où mon chaman me confiait que quelque chose venait de se libérer dans son estomac...
Et Chaman et bébé sombrèrent dans un sommeil reposant à un quart d'heure de temps...

Toutes ces expériences troublantes n'ont de cesse de soulever tout un tas de questions auxquelles nous n'avons pas encore de réponse, mais peut-être un lecteur ou une lectrice de cette Chronique aura-t-il (ou elle) des explications ou suppositions qui pourraient faire avancer notre cheminement...

Quelqu'un comprendrait-il la nature de ce lien ? Son origine? Sa raison d'être ?
Pourquoi et comment le lien peut-il s'amplifier lorsque le contact est établi que ce soit par téléphone ou par messagerie ? (Non parce que maintenant mon amie m'appelle "sa petite parabole" ! lol)

Peinture de Claire Biette 
issue de l'exposition Itinéraire spirituel de Nantes.


Ma théorie à moi c'est que ce lien et toutes ces expériences sont là pour nous permettre de découvrir l'étendue de ses capacités et de ses possibilités... Pour qu'il continue de progresser, d'essayer,  d'appendre...
Ces expériences doivent également être là pour que l'on raye définitivement de notre vocabulaire le mot "impossible"...
Pour que l'on prenne conscience de l'infinité de possibilités et d'à quel point nous ne les exploitons pas alors qu'elles sont pourtant à portée de main (bon pas de toutes les mains ça c'est sûr... A portée de mains de Chaman dirai-je).
Je trouve ces expériences porteuses d'espoir, de promesses et d'un bel avenir.

Mais je ne vous cache pas que parfois, la "Fofie moins éveillée" reprend le dessus et a quand même un peu envie de hurler que ces situations sont complètement délirantes, complètement dingues, que si je racontais cela a 99,9 % de mes voisins ou famille, tous me prendraient pour une folle furieuse à l'imagination débordante... Je me dis aussi que si ça se trouve j'ai besoin d'une chambre dans un établissement psychiatrique avec des gentils docteurs en blouses blanches qui s'occuperont bien de moi...
Alors je me raisonne en me disant que ce n'est pas moi qui délire, qu'il y a des témoins, que je ne suis pas seule...  Et c'est a ce moment là que je me dis aussi que si ça se trouve, c'est toute l'aile ouest d'un pavillon de psychiatrie que nous pourrions occuper mes amis, mon mari et moi... Parce que c'est bien connu : les fous se reconnaissent entre eux et s'entendent bien !
Bon ça ne dure pas je vous rassure.... Comme chaque fois que je doute, je me recentre sur moi même, (avec au besoin une petite méditation si vraiment la situation est extrême et que mon Chaman se lâche ;)  Et là, tout s'éclaire! Tout devient simple...si simple et tellement normal.

C'est une expérience que nous devons vivre ensemble, qui nous fera "grandir"...
Et même si aujourd'hui nous ne comprenons pas tous les tenants et les aboutissants de ces moments aussi uniques qu'intriquants, la vie ne devrait pas tarder à nous en apprendre plus...
Et je ne manquerai pas de partager la suite de ces aventures...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un commentaire... Après lecture il sera publié.
Pas de censure, juste de la lecture...
Pas d'autre moyen d'être informé de vos écrits si ce n'est pas sur le dernier article...
Au plaisir de vous lire...