jeudi 5 février 2015

Dis moi ce que tu sais, je te dirai ce que tu es...

Durant des dizaines d'années, le Chaman a passé sous silence ses incroyables dons de guérisseur pour tout un tas de raisons diverses et variées qui allaient du :
- "Mais de toutes façons tout le monde est capable de faire la même chose que moi, il suffit juste d'être à l'écoute de tout ce qui nous entoure !" 

au:
- "Et quoi? Ca aurait changé quoi que je le dise à tout le monde puisque de toutes façons je ne suis pas médecin?" 

en passant par :
- "Et tu voudrais que je dise quoi? 
Bonjour madame, non je n'ai pas fait médecine mais je peux vous soulager et vous soigner là où les médecins ont échoué juste avec mes mains alors que toute la panoplie pharmaceutique  a échoué ? 
Et tu penses sérieusement que les gens vont me croire ???"

Et puis il concluait par :
- "De toutes façons je ne sais même pas ce que je suis!!! C'est vrai quoi ! Je ne suis pas magnétiseur parce que je ne soigne pas avec le magnétisme", Je n'ai pas d'aiguilles je ne suis donc pas acuponcteur ... Je n'ai jamais appris la médecine chinoise... 
Je ne sais pas à quoi correspond ce que tu appelles "mon don"... Juste JE VOIS et JE SAIS ce que je dois faire et comment je dois le faire!!!"

Ce fut un travail de longue haleine de le convaincre d'accepter de partager ce don avec les autres et de ne plus soigner que les membres de la famille...
Je n'avais de cesse de lui répéter que si la vie lui avait offert un don aussi incroyable c'était justement pour qu'il puisse apporter le bien-être et le soulagement autour de lui et qu'il ne devait pas garder cela égoïstement...
Et il n'avait de cesse de me répondre que ce n'était pas un don incroyable, que tout le monde en était capable et que dans la mesure où il n'avait aucun statut il ne voyait pas pourquoi les gens se tourneraient vers lui plutôt que vers le corps médical...

Alors persuadée qu'il traversait une espèce de crise d'identité aigüe je me suis mise en tête de l'aider à trouver "ce qu'il était"...
Puisqu'il avait besoin de "rentrer dans une case" , il ne restait plus qu'à trouver dans quelle case on pouvait le faire rentrer!
Après tout il ne devait pas être le seul à avoir ces perceptions là, il ne suffisait plus qu'à trouver à quoi correspondaient tout ce qu'il percevait !

Il m'expliqua que lorsqu'il se mettait en conditions mentales, il parvenait à percevoir le corps humain un peu comme une carte du ciel avec des points plus ou moins lumineux...
Exactement comme sur cette image ci-dessous, mais sur tout le corps... 

Image extraite du film Lucy (Le dernier Besson) 
où arrivée à 13% (il me semble) de capacités cérébrales, 
l'espaces de quelques secondes dans le film
 on voit exactement ses perceptions sur un homme dans la rue) 
Le chaman tournerait-il à 13%  lol?
 En tous cas il était livide en voyant le film !!!

Il m'expliqua aussi qu'il voyait des grandes lignes principales sur tout le corps que l'on soupçonnait fort d'être ce que les médecins orientaux appellent les méridiens (Utilisés en acuponcture et médecine chinoise et médecines énergétiques...)

J'entrepris alors de traîner dans la plus grande librairie du coin mon Chaman (clairement en mode "Troll bougonnant" et radotant qu'il n'avait rien demandé lui et que si il avait su il n'aurait rien dit comme ça il aurait eu la paix... Et blablabla et blablabla... :)

Mon objectif était de nous poser à l'étage médical, et de chercher dans tous les livres de médecines traditionnelles ou non-conventionnelles à quoi correspondait  ce que lui voyait...

J'ai du batailler ferme à l'étage sportif pour le traîner à celui du dessus mais nous y sommes arrivés.

Nous avons commencé par la médecine chinoise... Il y avait des ouvrages par dizaine...
Je me saisis du plus gros pensant que plus il y aurait de pages, plus le livre avait de chance d'être complet.
A la vue des schémas des méridiens il secoua la tête et me dit que cet ouvrage était vraiment incomplet, que c'était comme si ce n'était qu'une carte du réseau autoroutier alors qu'il y a toutes les nationales, départementales et routes de campagne !
Il prit au hasard une partie du corps, le bras, et m'explique alors toutes les lignes que lui perçoit en plus mais qui ne figurent pas sur les illustrations...
Nous partons alors dans le rayon formation professionnelle pour les étudiants et découvrons une série de calepins détaillés dont l'un qui reprend exactement tous les méridiens secondaires et tertiaires qu'il venait de me décrire... J'étais sidérée!
Littéralement bluffée, j'ouvre une page au hasard, lui décrit une pathologie et lui m'explique les points à soigner ... Exactement comme si il avait le dessin sous les yeux et qu'il m'en faisait la lecture !!!
J'ouvris à une autre page, avec une autre pathologie... Pareil !!!
Encore une autre et une autre... Résultats chaque fois parfaits,  à ma plus grande stupéfaction...

J'étais sans voix... Incapable de bouger...Essayant de réaliser la portée de ses connaissances innées et leur implication  et tout ce qu'il trouva à me dire c'est :
- "C'est bon maintenant??? Je peux aller au rayon sport???" O_o

Mais j'étais néanmoins interpellée car si il avait tout bon,  il était également plus précis et plus détaillé  encore que les pages que je feuilletais !

En cherchant dans d'autres livres, nous avons découvert qu'il percevait également les méridiens et les points utilisés en Reïki, en acupression et en digiponcture...

Nous avions passé plus de deux heures dans cette librairie dans l'espoir de venir chercher des réponses et nous en ressortîmes les mains vides, avec encore plus de questions !!!

Mais comment cela était-il possible ???

Etait-il un grand médecin Chinois dans une vie antérieure et en aurait-il gardé les mémoires ?
Comment pouvait-il percevoir sans la moindre étude, ces méridiens que les praticiens mettaient des années à apprendre...
Lui finit juste par en déduire que ces "cartes de réseaux" avaient sans doute étaient dessinées par des personnes possédant sa vision et qui souhaitaient laisser une trace pour guider "ceux qui ne voient pas" ... Mais cela ne nous indiquait toujours pas ce qu'il était.

Comment devait-il se présenter ? 
Pas magnétiseur, ni radiesthésiste...
Energéticien (après tout il lui semblait bien percevoir les énergies) ? 
Praticien Reïki, sans formation...impossible ! 
Guérisseur ? Ca fait quand même un peu marabout (bout de ficelle) !
Médecin Chinois? Sans les yeux bridés ni le moindre diplôme ... pas crédible!

J'ai donc fini par opter pour un statut qui ne justifie pas de ses méthodes, qui parle à tout le monde, qui est réputé efficace tout en conservant une part de mystère... Un statut au nom un peu rebutant...
A mes yeux, il était donc... Rebouteux!!!

Après tout, si ça se trouve tous les rebouteux perçoivent les mêmes choses que lui et tout comme lui ne peuvent expliquer le pourquoi du comment...Nous ne le savons pas encore, faute d'en connaître en personne.

Et comme "Rebouteux", ça rime avec "Grincheux" moi je trouvais que ça lui allait plutôt bien ! :)
Lui continuait de répéter qu'il n'était pas rebouteux et que surtout, il ne voyait pas pourquoi des gens s'adresseraient à lui!
Il grognait que je pouvais bien l'appeler comme je voulais de toutes façons personne ne viendrait jamais le voir... Que lui il n'était ni médecin, ni rebouteux... Qu'il n'avait rien demandé à personne, Que son truc ce n'était pas de soigner les gens, c'était de faire du Snowboard et qu'aux dernières nouvelles, il n'avait jamais vu de rebouteux snowboarder !

Mais visiblement la vie en a décidé autrement...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Laissez-moi un commentaire... Après lecture il sera publié.
Pas de censure, juste de la lecture...
Pas d'autre moyen d'être informé de vos écrits si ce n'est pas sur le dernier article...
Au plaisir de vous lire...